On y travaille

5 raisons de visiter l’Europe en automne

5 raisons de visiter l’Europe en automne

J’ai visité l’Angleterre en octobre, l’Espagne en décembre, la Croatie en Mars, l'Irlande en juin, Paris en août et la Grèce en septembre...les mois que je préfère pour visiter l’Europe? Septembre et octobre. Pourquoi? Je vous explique...

1-L’affluence

La première raison est qu’il y a moins de touristes. Les Européens sont connus pour prendre leurs vacances en juillet et en août, il est donc normal que les villes les plus convoitées soient moins achalandées à partir du mois de septembre. Et moins de voyageurs signifie moins d’attente dans les musées, ou tout autre attrait culturel populaire. Sans négliger le fait que vous parviendrez enfin à voir l’acrobate de rue sans avoir à vous percher sur les épaules de votre compagnon de voyage.

2-La température

Nous savons tous à quel point il est difficile d’apprécier la plus intéressante des visites culturelles lorsque la goutte nous coule dans le dos. Parce que, malgré qu’au Québec on réclame la chaleur plus souvent qu’autrement, considérant qu’elle se fait désirer la plus grande partie de l’année, il reste que l’humide et lourde canicule n’est pas ce qu’il y a de plus facile à vivre et ce, peu importe où on se trouve dans le monde. Choisir de visiter une ville européenne en automne est donc beaucoup plus agréable puisqu’il fait moins chaud qu’en juillet et en août. 

3-Les prix

Étant donné que la plus grande partie des voyageurs choisit de prendre leurs vacances en été, le prix des billets d’avion, des chambres d’hôtel, des locations de voiture et des activités est ajusté en conséquence. Cela veut donc dire que de façon générale, voyager en automne est plus abordable que de voyager en juillet ou en août. Et des voyages moins chers ça veut dire... plus de voyages! Hourra!

4-Les festivals

Un des autres point positifs à considérer lorsqu’on choisit de visiter l’Europe en automne, c’est qu’il y a plusieurs importants festivals qui ont lieu durant les mois de septembre et d’octobre. Et contrairement aux festivals de divertissement de la haute saison, ceux de la saison d’automne ont tendance à être davantage “culturels”, ce qui, à mon avis, les rend d’autant plus intéressants, puisqu’ils nous “racontent une histoire”, nous permettant du coup de saisir la nature réelle du peuple que nous découvrons. Par exemple, vous pourriez participer au festival des truffes à Piedmont en Italie en octobre, ou à La Mercè de Barcelone en septembre, ou encore parcourir les musées, les galeries d’art, les cinémas et même les piscines de Paris et ce, gratuitement, dans le cadre de la célèbre “Nuit blanche” de la Ville lumière, qui a lieu au début du mois d’octobre.

5-Culture

Parlant de culture, choisir de visiter une ville européenne en automne ça veut aussi dire que les habitants de la ville que nous visitons seront de retour chez eux après leurs vacances estivales et donc que nous aurons accès au maximum de culture. En d’autres mots, si vous décidez par exemple d’explorer la ville d’Athènes en été, vous prenez la chance de rencontrer plus d’Italiens, d’Allemands et de Français que de Grecques. Ce n’est pas dramatique certes, mais bon! 

Bref, voyager en Europe en automne, c’est s’assurer d’avoir accès à toute l’authenticité et la richesse du peuple qu’on découvre, et d’un point de vue plus pratique, c’est mettre toutes les chances de notre côté pour que notre séjour soit mémorable et sans tracas. Donc que ce soit pour une ou cinq des raisons énumérées ci-haut, choisir de visiter une ville européenne en septembre, en octobre ou même en novembre...c’est toujours une bonne idée!

 

Émilie Gauthier 

Auteure & Blogueuse 

www.mespetitesrevolutions.com